SOINS ET MAITRISES - La méthode ZenDoKen

EXERCICE DE SOINS

EXERCICE DE SOINS

Vers Une Eco-Culture

Le bouddhisme contemporain, c'est une pratique de vie,
c'est une symbiotique du corps couplé avec l'esprit,
constituée dans l'environnement.

De l'énergie, à l'énergétique (modulation), à la santé,
il permet aussi de retrouver des thérapies du corps.

En conséquence, nous avons adhéré de 2010 à 2017
à l'Association Française de Bio-Energie (Bio-Energétique)
et proposons ainsi des soins (toucher thérapeutique).

Soins Energétiques

Le responsable de la discipline Zen Do Ken exerce des thérapies du corps qu'il a nommé BIO-ENERGETIQUE ZEN

§ THERAPIE 1 : Il pratique la Thérapie Crânio Sacrale Biodynamique selon la formation à distance du Lyons Institute (Virginie - Etats-Unis) dont il a été certifié.

§ THERAPIE 2 : Il a complété son aptitude par la Thérapie de la Polarité du Wellness Institute de New York, selon une formation à distance à vocation professionnelle. Toujours dans la Thérapie de Polarité, il progresse aussi selon le manuel imposant de John Beaulieu et les formations à distance de Masterworks International.

§ THERAPIE 3 : Le travail de toucher de la Biodynamique Craniosacrale et de la Thérapie de Polarité peut être prolongé par le Magnétisme Curatif français. Jean-Philippe Erbin (Yon) est formé et suivi dans ce domaine par François Girard, thérapeute et formateur reconnu en France.

§ THERAPIE 4 : Le responsable de la discipline Zen Do Ken propose des conseils en Gemmothérapie (flacons de macérats de bourgeons d'arbres) en collaboration avec le laboratoire français Biogemm.

(il a acquis les toutes premières bases de soins via le Centre ibérique Aula Zoe : fonctionnement crânio-sacré, concepts de thérapie de polarité, notions de shiatsu de base).

Le responsable de la discipline Zen Do Ken pratique publiquement quelques soins par semaine depuis le printemps 2012 dans une salle d'un magasin bio à Hendaye - Côte Basque / Frontière ibérique, ainsi qu'à Tardets - montagne basque (Soule-Xiberoa), dans ses séjours mensuels.

Sa connaissance du corps (1/), des sens (2/), des émotions (3/), et de l'esprit (4/), lui vient de l'expérience de pratique gymnique des arts martiaux et méditatifs extrême-orientaux.

Prisme Gymnique ZEN DO KEN

Prisme Gymnique ZEN DO KEN

Le ZEN DO KEN

méthode de pratique  

 

se lover

 

Le préalable de nos pratiques est la tenue de la posture de l’arbre, dite Zen debout. Une fois reconnue la globalité du corps en ces termes, il s’agit de rencontrer l’axe vertical en se lovant en son sein, posture assise du Zen (zazen).

 
battant de cloche

 

Une fois acquis cette inertie dans la verticalité, l’on utilise le sabre en bois japonais, ou même une seule simulation, pour entreprendre un mouvement de cloche en sus, et reconnaître cette résonance autonome, cette fréquence augmentée.

 

La pratique de séquences courtes et du pas permet de retrouver les différents crans de cette amplitude. La marche dite afghane permet de retrouver les cadences corporelles.

 

corps médian

 

Le travail de fréquence et d’amplitude permet de ressentir par le repos (sain) la véritable centralité du corps. Le corps n’est pas dressé comme une colonne. Le corps est affermi sur l’espace de la taille, et renvoyé à la fois vers le bas (pieds) et le haut (tête).
 

Prisme Gymnique BAI HE GONG FA

Prisme Gymnique BAI HE GONG FA

BAI HE GONG FA
méthode de pratique
 
 

interne et externe

 

Le Bai He Gong Fa est une technique (Grue Blanche / Bai He en chinois) issue de la pratique du Yi Quan (compression des postures et libération du geste).

La posture joint et relie les forces que nous traversons (interne) dans la durée et une certaine réaction / explosion (externe) les libére.

 

muscles antagonistes

 

Le Bai He Gong Fa s’inspire des éléments gymniques liés à la mimétique de la grue (forte centration - souplesse et puissance d’étirement). Une force de front et d’encaissement d’une part, une détente et presque appesanteur d’autre part, via les muscles antagonistes - extension aux jonctions et flexions des membres.

 
présence en pivot

 

Le travail postural, proche de l’immobile, dans un angle tenu, pourrait fondre nos sens alertes dans l’unilatéral, la fixation. On utilise donc la posture accroupie (genoux, dos, poitrine) et la posture en pivot (taille, épaules, nuque) pour toute garde attentive, et ouverture alentour.