SE CENTRER AINSI - La méthode ZenDoKen

SEUIL DE DEVENIR

SEUIL DE DEVENIR

"Le Zen Do Ken est un dispositif de pratique proposé depuis 2007 à travers l’association loi 1901 Zen Do Ken que nous avons créée en Pays Basque. Faisant le choix de voyager le plus possible sans nous déplacer à travers les pays et continents comme cela se fait surement à outrance de nos jours, nous avons suivi des filiations autorisées non seulement en nous centrant sur elles, mais aussi en restant très modestement centré sur notre situation et ses conditions plutôt chiches, avec humilité et honnêteté. Le long de ce parcours de cohérence, nous avons dû acquérir notre propre dispositif au Pays Basque, pour avoir une certaine stabilité, notamment juridique, dans le grand marché des offres correspondantes et de la législation qui les gère.

Notre pratique, menée avec autonomie, selon le souhait de nos enseignants, a dès 2004 pris la tournure d’un engagement de vie et de culture, investissant les motifs de notre identité, afin de ménager une notion d’autodéfense qui entretienne avant tout une santé et des équilibres. Notre réalité de citoyen basque, impliqué dans les enjeux de notre pays depuis l’enfance, à travers de nombreuses difficultés, des réalités graves, a donc été l’enjeu de cette autodéfense, cette santé, ces équilibres.
 

Car démarquant avec radicalité un engagement non-violent (non-discriminant) au coeur basque du problème basque dès 1984, entre attentats de lutte armée indépendantiste d'une part, et exécutions anti-terroristes (para-policières - aussi en territoire français) d'autre part, je suis alors devenu gravement malade brutalement (psyché).
 

J’ai réalisé mes études universitaires autour de 1990 à Paris, Bayonne, et Bordeaux, en sciences sociales, études basques et sciences humaines, alors que l’essentiel de ma vie était l’assistance médicale obligée. Terminant ces études universitaires, j’ai résidé trois ans librement en Allemagne, grâce au soutien de mes proches. J’ai manié ainsi jusqu’ici quatre langues étrangères au français - par ordre d’aptitudes, le basque, l’espagnol, l’anglais et l’allemand. J’ai alors consacré une dizaine d’années à la création littéraire expérimentale (en français), romanesque et politique. Mes travaux (depuis 1991 - ère post-soviétique) ont été déposés en 2001 dans le Centre d’Art Contemporain (international) de Saint-Sébastien (Pays Basque d’Espagne) - Arteleku - comme pièces de littérature expérimentale et y ont sombré en 2011 dans des inondations qui ont assailli les salles d'archives. Seules expériences éprouvées d’employabilité dans ma vie, j’ai travaillé un an au développement d’une association de défense de la bascophonie en France, puis quelques mois comme enseignant de langue et civilisation françaises dans un collège bascophone en territoire ibérique. Toutes deux expériences avortées pour raisons de santé. Ce bilan de vécu se dessine presque comme un stigmate.

 

J’ai alors bénéficié d’un statut de handicap pour ces raisons médicales qui me touchent depuis l’âge de vingt ans. Bénéficiant d'un revenu (minimum) de santé depuis 1999, je me suis consacré à plein temps à la pratique des arts martiaux d’Extrême-Orient depuis 2001, et avec autonomie dans des filiations correspondantes, à leur versant plutôt énergétique depuis 2005. Je pratique désormais aussi et en toute cohérence le bouddhisme Zen depuis 2007. Depuis 2010, j’approche l'aspect thérapeutique de la pratique - symbiotique et modulation (inerties et rythmes) – par l'adhésion à l'Association Française de Bio-Energie (AFB) qui m'a reconnu comme praticien de thérapie énergétique et formateur à base de mes compétences en arts martiaux internes et méditation bouddhique Zen. Ce parcours, du combat martial, au travail de stature et d’énergie, puis à la spiritualité sérieuse, et enfin au versant de soins, est très courant dans ces disciplines martiales et suppose chaque fois un seuil et un complément.
 

Fleurs de l’arbre de ma pratique, je me suis initié aussi aux physio-logiques spécifiques (souplesse structurée) de grands arts martiaux chinois classiques (Taiji Quan - Tai Chi, Baihe Quan - Grue Blanche, Liu He Ba Fa - Boxe de l'Eau) et au toucher énergétique - les arts martiaux négocient souvent un toucher de santé - par la pratique de la Thérapie Cranio-Sacrée Biodynamique et de la Thérapie de Polarité, savoirs énergétiques scindés de l’ostéopathie et étudiés à distance depuis les Etats-Unis. Le magnétisme curatif français (que nous intégrons) conforte ces choix.

 

L'association "L'art interne du Zen Do Ken, énergie Zen et Pyrénées basquaises" (association Zen Do Ken) a été créée et déclarée en juillet 2007, afin de partager un pas entre santé (cadres médicaux), boxes chinoises internes (Nei Jia) et bouddhisme Zen (Ch'an chinois). Ce corpus a été complété par les disciplines thérapeutiques (de toucher) mentionnées qui, au XXI ème siècle, revendiquent leur lien (possible et souhaitable) au bouddhisme.

L’association Zen Do Ken est ainsi devenu le cadre d’une initiative personnelle constituante structurée sur nos difficultés de vécu et notamment d’identité (quel qu’en soit l’égard) et a donc respecté ce projet d’une autodéfense saine. En tant que projet constituant – ils sont souvent rares de nos jours – elle façonne un savoir qui vaut pour beaucoup d’autres personnes et contextes, quelles que soient leurs réalités, notamment par l’attention aux rythmes et équilibres. Nous défendons ainsi une praxis, nous référençant comme praticien de pratiques du corps – naturalistes, holistiques, bio-énergétiques - dans les cercles correspondants."
 

Jean-Philippe Erbin (Yon)
Président de l'Association Zen Do Ken